Par Marie Phoenix le 13 janvier 2006 Le Blog Finance

 

Mapaustralia Plusieurs dépêches viennent d'annoncer le bilan - négatif - du dernier trimestre en Australie, pays qui avait connu lui aussi une hausse à trois chiffre de son immobilier. Je vous invite à relire mon article intitulé : Bulle immobilière : les effrayants records mondiaux, où on voit clairement qu'entre 1997 et (mi ou fin ? je pose la question dans l'article) 2004, la pierre avait bondi de 114% sur le continent australien.

"Housing prices in the ACT have plunged during the last quarter to their most affordable level in three years". Les prix immobiliers du territoire australien ont chuté au cours du dernier trimestre à leur niveau le plus accessible de ces trois dernières années, nous apprend la dépêche de l'abc news.

"Latest figures from the Housing Industry Association (HIA) show the median house price for first home buyers in Canberra has dipped more than 8 per cent to $343,000." Les derniers chiffres de la fédération des entreprises immobilières (Housing Industry Association, HIA) montrent  que le prix median payé par les primo accédants a baissé de plus de 8% pour s'établir à 343.000 aus $.

HIA executive director Caroline Lemezina says average mortgage repayments are still high at almost 30 per cent of household incomes." La directrice générale de HIA, Caroline Lemezina, déclare que les rembursements moyens des prêts immobiliers représentent toujours une part importante du budget des ménages et atteignent 30% des revenus. Ce qui laisse de la marge pour la... correction, vous l'aurez compris. Et elle conclue par une prévision du marché, qui est orienté à la baisse, et même si la poursuite aussi brutale de la décrue des prix n'est pas envisagée, elle est inévitable et pourrait se situer "entre 1 à 3% dans les mois à venir".

Après les chiffres américains du troisième trimestre avec un impressionnant -13% à New York, c'est la preuve que la baisse du m² est bien enclanchée dans les villes australiennes après une flambée record, qu'elle est importante (-8% en l'espace de 3 mois à Canberra !), et qu'elle s'installe dans la durée, même si les professionnels du secteur, dont Mme Lemezina fait partie, essaient de rester optimistes et tenir des propos rassurants : ça vient de beaucoup baisser en un seul trimestre, mais les prix vont se stabiliser rapidement. Mais ils le font tous, quel que soit le pays et je me méfie un peu beaucoup des prix médians, à cause des façons de collecter des données, des lissages et autres "méthodes adoucissantes" pour les courbes et les graphiques. Certaines pourraient pointer vers le bas d façon plus abruptes.

Australia